Samedi 9 février 2013 6 09 /02 /Fév /2013 16:12

Mon attention est un jour attiré par les termes : est décédé vers le seize du mois courant... Je regarde les déclarants et je lis : Abel Treuttel, commissaire de police, Jean-Yves Piriou brigadier de police. Super, ça bouge dans mon arbre. Je vais donc voir du côté du journal Le Finistère.

Et à la date du 3 novembre 1896, je trouve : "C'est bien, en effet, comme nous le suppostions, le corps du sieur Caugant, brocanteur, rue du Sallé, qui a été trouvé samedi matin le long des vannes de la minoterie Méret et que M. le commissaire de police a fait transporter à l'hôpital.

La décomposition du visage empêchait d'en bien saisir les traits, mais la famille a positivement reconnu le défunt à sa chevelure, à sa moustache et, en outre, à ses habits. Les clefs qu'il avait dans la poche ont été essayées à diverses portes de son logement et on a reconnu qu'elles les ouvraient parfaitement.

Tout le monde, à Quimper, connaissait les démonstrations et la mimique excentriques de Caugant, lorsqu'il était ivre, ce qui lui arrivait presque journellement. Il était parti de chez lui, il y a eu avant-hier trois semaines vers 8 heures 1/2 du soir, et on ne l'avait plus revu.

Il n'avait dans sa poche que quelques centimes. La montre en or qu'il portait n'a pas caugant-jean-deces-2-MI-84-282.jpgété retrouvée ; mais il résulte des renseignement pris par le commissaire de police qu'il l'avait fourrée, sans l'accrocher, dans son gousset. Elle a donc bien pu en sortir au moment où le corps était roulé dans l'eau.

A quel moment et comment Caugant s'est-il noyé ? Y a-t-il eu accident ou suicide ? L'enquête n'a pu l'établir. Mais l'autopsie, faite soigneusement par un médecin légiste, a démontré que Caugant n'avait pas succombé à un acte de violence et qu'il n'y avait pas crime. "

Les termes employés, la façon d'écrire me font encore rire, même après plusieurs lecture. Je suis correspondante de presse, c'est sans doute pour celà. Si j'écrivais ça, et il n'est même pas sûr que je puisse avoir tous ces renseignements quand même très précis, je ne suis pas sûre que mon article serait publé.

Par Le Bec et Compagnie - Publié dans : généalogie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Profil

  • Le Bec et Compagnie
  • Le blog de Le Bec et Compagnie
  • histoire arts blasons
  • Je suis née à Quimper le 26 août 1952 Fille de Bernard Le Bec et de Yvonne Girard. Maintenant j'habite Guidel...

Catégories

Contact

Derniers Commentaires

Pages

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus